3 conseils pour bien investir dans l’immobilier

Vous avez la capacité pour investir dans la pierre ? Malgré la baisse du prix au mètre carré, l’immobilier reste en France une valeur sûre, c’est actuellement le bon moment pour investir dans l’immobilier. Perpignan est une ville où on trouve actuellement de très bonnes affaires sur le marché immobilier, mais reste à trouver le bien idéal pour un investissement et de bien négocier le crédit qui va avec.

3 conseils pour bien investir dans l’immobilier

Avant d’acheter un bien immobilier pour investissement, il faut bien comprendre les mécanismes d’un investissement immobilier et surtout bien comprendre la logique de l’effet de levier. Le loyer du logement doit couvrir au minimum le crédit immobilier, pour ne pas être en déficit.

1. L’emplacement, critère principal
Le critère numéro 1 dans l’investissement immobilier, que ce soit à Perpignan, à Paris ou à Nice reste l’emplacement du bien immobilier. En effet, l’emplacement reste le critère principal. Le bien peut être petit, exposé nord, si ce dernier a un bon emplacement, il trouvera toujours un acquéreur potentiel. Il faut donc bien se renseigner sur les meilleurs emplacements d’une ville, c’est-à-dire les emplacements les plus rentables. Une fois identifié les quartiers potentiels, vous pouvez passer au point numéro 2.

3 conseils pour bien investir dans l’immobilier
2. Le type de bien, privilégier les petites surfaces

Il faut privilégier les studios ou les deux pièces, avec une superficie minimum de 20 mètre carré. Mais le type de bien dépend aussi de votre budget et surtout de vos objectifs. Souhaitez-vous acheter pour revendre ? Pour louer à l’année ? En location saisonnière ? En meublé ou en vide ? Il faut bien se poser toutes ses questions. On trouve à Perpignan des appartements à la vente avec un locataire déjà présent dans les lieux, ce type d’appartement est parfait pour un investissement locatif.

3 conseils pour bien investir dans l’immobilier
3. La rentabilité, savoir bien calculer

Il faut savoir tenir une feuille de route, pour mettre en place un prévisionnel et savoir exactement, combien on dépense et combien on gagne. L’investissement est souvent accompagné d’un emprunt, il faut savoir bien négocier le taux à la banque, pour maximiser la rentabilité de son investissement.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !