La croissance est-elle au rendez-vous?

Progression du marché dans le domaine du téléphone de la France et cours de la bourse de fin de semaine

Le domaine de la téléphonie aura connu beaucoup de news cette semaine.

La croissance est-elle au rendez-vous?

Depuis que Free est entré dans la scène en tant que nouvel opérateur, on trace de près sa progression. On aurait pu penser que ses difficultés techniques accableraient son départ mais ce  n’est pas le cas. Son actif de marché a en permanence augmenté en se situant au-delà des 3 millions de consommateurs.

Evidemment, cela s’est fait en conquérant les clients de la concurrence comme Orange mais qui n’est pas plus menaçant que SFR. Tous sont aux petits soins pour dispenser les meilleurs propositions et services.

Plus de news sur la téléphonie

Dans le même domaine, on n’est pas surpris que pour faire face à cette grande concurrence, une association des opérateurs se soit formée. C’est l’exemple concret de Bouygues Telecom qui va acquérir à son actif l’Internet et la téléphonie Darty.

Au sein d’un milieu assez dispersé, on observe l’agglomérat d’opérateur sans réseau où Internet est le lieu d’activité, on va surement voir la diminution du chiffre d’acteurs de la téléphonie.

Les données américaines suffisent-elles à déstabiliser les cours de la bourse ?

Lors de cette fin de semaine, on observera la désillusion qui s’est fait sentir à cause des mauvais résultats de Wall Street qui s’affichait malgré tout en montée ces derniers temps, on évaluera la faiblesse du milieu de la bourse en remarquant que seuls des indices Américains assez décourageants seulement auraient faits le poids pour supprimer la conséquence bénéfique des produits prometteurs de l’industrie.

La croissance est-elle au rendez-vous?

Tout de suite après, la crainte d’un relâchement du développement repointe le bout de son nez ayant pour conséquence une fortification du dollar et la continuation de la diminution des cours.

La conséquence de la peur des Américains tout en attendant la sortie probable des élections françaises aussi bien que grecque a clairement tenu son rôle.

On a sans doute peur de leur pression sur les mesures de restriction dans un proche futur.

Résultats des cours…

Aussi le Dow Jones a diminué à 1,27%, à 13.038,27, vendredi à Wall Street, le SP 500 aussi a baissé à 1,61%, à 1.369,10 points et le Nasdaq a déprécié à 2,25%, à 2.956,34 points.

La croissance est-elle au rendez-vous?

Le CAC 40 abandonne 1,90% à 3.161,97, le Footsie diminue de 1,93% et le Dax aussi baisse de 1,99% en Europe.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !