Crédit immobilier : l’importance de l’âge de l’emprunteur

Pour contracter un prêt immobilier, de nombreux critères sont pris en compte par les établissements de crédit. Parmi ces critères, un élément déterminant : l’âge

Crédit immobilier : l'importance de l'âge de l'emprunteur

Pas d’âge pour emprunter

Théoriquement, l’âge n’empêche en cas de demander un crédit immobilier. Dans la pratique pourtant, c’est un élément décisif pour les banques, car il permet de déterminer la capacité à rembourser jusqu’à l’échéance du crédit. Le taux reste inchangé, peu importe si le crédit est contracté à 30 ans ou à 65 ans. Au-delà de la cinquantaine, le risque lié à la santé d’un senior est important et nécessite une garantie conséquente, donc une prime d’assurance plus élevée.

Crédit immobilier : l'importance de l'âge de l'emprunteur

C’est ce qui a contraint les banques à fixer une limite d’âge de 65 à 75 ans, notamment pour les crédits immobiliers. Avec l’allongement de l’espérance de vie, les banques accordent des crédits en gardant un œil sur l’âge de l’emprunteur à la dernière échéance. Seul obstacle pour les demandeurs de crédit, les banques n’accordent pas de crédit à ceux qui ont déposé une lettre de surendettement auprès de la commission prévue à cet effet.

Les jeunes emprunteurs

Les jeunes retraités constituent à ce jour une clientèle potentielle non négligeable pour les banques. Ils sont de plus en plus nombreux à être à la recherche d’un crédit, notamment un crédit immobilier, car pour beaucoup l’investissement immobilier ou l’investissement dans un bien foncier c’est constituer un patrimoine de sécurité. Néanmoins, les jeunes constituent la majorité des emprunteurs auprès des banques. Pour octroyer un crédit immobilier dont la durée est allongée, sur 20 ans en moyenne, un emprunteur le moins avancé dans le cycle de vie constitue le candidat idéal pour les banques. Les établissements de crédit misent également sur le fait qu’avec les années, leurs revenus ne peuvent que progresser. Leur âge permet également à ces demandeurs de crédit de bénéficier d’une assurance emprunteur au meilleur taux leur permettant ainsi de réaliser des économies.

Crédit immobilier : l'importance de l'âge de l'emprunteur

Emprunter une fois senior

Nombreuses raisons peuvent pousser à l’emprunt le cap des 60 ans franchi. Pour financer une résidence principale, des rénovations ou les projets pour ses enfants, le senior approchant de la retraite devra recourir à un emprunt financier. Pourtant à cet âge, contracter un prêt immobilier est un réel défi, car une telle opération représente un risque important pour la banque.

Crédit immobilier : l'importance de l'âge de l'emprunteur

Demander un crédit à cet âge c’est être contraint de souscrire une assurance décès et invalidité. En fonction de l’âge et de l’état de santé du demandeur, cette assurance s’avèrera coûteuse, mais permettra de rembourser le crédit en cours en cas de défaillance. Les banques exigent cette assurance, car la retraite est synonyme de baisse de revenu ce qui entraînerait inévitablement des difficultés au niveau des paiements des mensualités. Disposer d’un patrimoine peut toutefois jouer en la faveur de l’emprunteur senior, car ses biens acquis serviront de garantie à la banque.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !