Si proche de son sommet, l’Europe se débat encore plus avec les résultats de son économie

  • Pour la France, les prédictions de développement aboutissent à un taux de 0,4% pour l’année 2012. L’INSEE fournit surtout des données tristes, diminution du pouvoir d’achat, chômage en grande évolution durant 13 mois, régression marquante de l’économie, financement presque stationnaire. Tous les indices se sont fait tromper.

    Au terme de 2011, la cotation des entreprises constituant le CAC 40 équivalait  leurs propres  fonds. Cela est nommé ‘’valeur à la casse’’. Et même où la crise était au plus point en 2008, elle la surpassait de près de 20%. Depuis la naissance du CAC 40, ce chiffre n’avait jamais accédé à ce plafond.

    Si les résultats de ces entreprises sont dirigés vers la montée, cette petite valorisation n’est qu’à titre de prudence envers eux.

    Juste avant le sommet de Bruxelles, on entend dire la formation d’un Trésor destiné à une seule monnaie et de fournir des euro-obligations, quoique uniquement lorsque la mise au point d’une alliance budgétaire toujours pas concrétisée sera faite.

    Les bourses se débattent également du mieux qu’ils peuvent !

    Au-delà de l’Atlantique, l’indice immobilier PHLX réalise une montée de 2,62%, les coûts des habitations personnelles s’étant accrus en avril. Pour le troisième mois successif, de nombreuses obligations bancaires  se rattrapent telles que News Corp qui monte de 8,34%.

    Les financiers américains veulent espérer que des indices pour lutter contre les problèmes d’endettement de l’Europe seront découverts au cours du futur sommet. En conséquence, Wall Street s’est de nouveau concentré sur les titres locaux abandonnant les soucis du vieux continent.

    Si proche de son sommet, l'Europe se débat encore plus avec les résultats de son économie

    L’indice de confiance du consommateur américain a au contraire régressé pour le quatrième mois d’affilée. Le CAC 40 a finit sur une diminution de 0,3% (8,93 points) à 3.012,71 points à Paris. Le Footsie britannique et le Dax allemand ont terminé dans la constance alors que l’EuroStoxx 50 a abandonné 0,12%.

    Le Dow Jones a obtenu 32,01 points (0,26%) à 13.534,67 points. Le S&P-500 a gagné 6,27 points (0,48%) à 1.319,99 points. Le Nasdaq Composite a réalisé 17,90 points (0,63%) à 2.854,06 points.

    Cet article vous a plu ? Partagez-le !