Emprunter en devises pour éviter le risque de change

Travailler en Suisse est souvent guidé par des impératifs financiers. S’exiler n’est pourtant pas l’unique solution pour assumer ses choix professionnels et il est tout à fait possible de continuer à vivre dans son pays d’origine à condition de résider le long de la frontière. C’est la décision prise par les Français qui se rendent chaque jour en Suisse pour travailler.

Emprunter en devises pour éviter le risque de change

Convertir chaque mois le salaire comporte un risque

La gestion d’un compte bancaire nécessite toutefois des services spécifiques. Il faut que la banque puisse rapatrier automatiquement le salaire et permettre d’utiliser les deux devises : l’Euro et le Franc Suisse.

D’autre part, les frontaliers effectuant la plupart de leurs dépenses en France c’est-à-dire en Euros seront contraints de changer chaque mois leur salaire, s’exposant ainsi au risque de change. C’est pourquoi, la plupart des banques frontalières peuvent garantir en partie la variation entre les deux monnaies.

Emprunter en devises pour éviter le risque de change

Obtenir un prêt en devises

Mais le danger lié au risque de change est encore plus grand lorsqu’il s’agit de réaliser un projet immobilier, compte tenu du niveau des montants en jeu. La solution consiste alors à emprunter en dans la même monnaie que celle de la rémunération, c’est-à-dire en francs suisses. Voir le site de Creditas

Emprunter en devises pour éviter le risque de change

Ainsi, obtenir un pret en devise permettra d’avoir des échéances de remboursement dans la même monnaie que celle de la rémunération.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !