L’épargne financière, un placement moins risqué

L’un des placements les plus sûrs est l’épargne. En plaçant votre avoir auprès d’une agence spécialisée, vous allez pouvoir l’utiliser en temps voulu afin de financer un projet dans le futur. En outre, il est avéré que 63% de l’épargne financière des français est placée sans risque, de quoi incité les gens à confier leur patrimoine en toute confiance.

En se référant aux derniers chiffres de la Banque de France, l’épargne financière des Français a augmenté de 1% en l’espace d’un an. Fin mars 2016, elle s’affichait à 4.459 milliards d’euros pour une moyenne de 156.500 euros par foyer. Ce qui est impressionne le plus dans ces données, c’est le mouvement exercé par les épargnants vers les placements sans risque malgré les rendements au plancher. Etant donné que l’assurance-vie se présente comme le produit préféré des français, il représente à lui-seul 45% des fonds mis de côté par les ménages. L’an dernier, 61,4% du patrimoine financier regroupait les actifs qualifiés de « non risqués ». Cette année, la proportion s’est nettement améliorée et représente dorénavant 62,8%.

 13,3% de stock sur les livrets d’épargne

4908159_6_b192_2015-11-05-39df281-4961-124fbrd_6a1314a81542b9c633f24435aa7a1dfa

Même si les détenteurs d’épargne ont puisé dans leurs livrets, il reste tout de même 13,3% du stock d’épargne. Par ailleurs, les français ont vu leur encours se dissiper de 10 milliards d’euro en un an. Toutefois, cette somme colossale n’a pas été dirigée vers des supports à risque. A priori, les épargnants ont décidé de confier leur patrimoine aux banques (+32 milliards d’euros en un an) et à l’assurance vie (+47 milliards d’euros en un an).

 L’assurance-vie, un placement phare en France

Risparmiatori

Toujours en tête de liste, aucun autre placement n’arrive à détrôné l’assurance-vie jusque-là. D’autant que son taux est assez rémunérateur par rapport aux autres livrets. Avec un poids dépassant 23% des encours, il demeure le placement préféré des Français. En rajoutant la part des livrets, la proportion s’accroît à 44,5%. En d’autres termes, 44,50 euros sont placés sur ce produit d’épargne ou un livret similaire, sur 100 euros mis de côté. Par ailleurs, tous les actifs risqués ont perdu leur poids au sein des portefeuilles en passant de 38,6% à 37,2%. En effet, la baisse des marchés a eu des répercussions dévalorisantes à leur égard.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Loading Facebook Comments ...