La défiscalisation en loi Girardin : comment ça se passe ?

Réduire le montant de ses impôts représente une volonté constante de la part des contribuables aisés. Il existe des moyens simples et fiables pour parvenir à cet objectif. Un investissement en loi Girardin est un excellent moyen de bénéficier d’une défiscalisation. S’intéresser de plus près à ce dispositif pourra donc être bénéfique pour alléger la somme due chaque année.

La Loi Girardin : qu’est-ce que c’est ?

Visant à développer l’immobilier locatif dans les DOM-TOM, ce dispositif permet de bénéficier d’une défiscalisation intéressante en échange de la mise en location de son bien immobilier. L’objectif est de soutenir le développement économique et social des communes d’Outre-Mer et de mettre à disposition des logements de qualité. Datant de 2003, cette loi a permis de développer davantage les offres de location dans cette zone et de transformer les villes concernées.

S’adressant principalement aux foyers aisés, la loi Girardin représente un excellent moyen de faire baisser le montant de ses impôts. En échange de cet investissement très utile, l’état consent à faire un geste en offrant une réduction d’impôt importante. Ecofip est en mesure de monter des dossiers en loi Girardin aussi bien pour le volet social qu’industriel.

loi Girardin immobilier

Le volet social de la loi Girardin

Cet aspect de la loi permet le financement de logements sociaux qui seront gérés par des SEM. En permettant de développer le nombre de logements pour les revenus les plus modestes, les investisseurs font évoluer le quotidien des habitants des DOM-TOM. Pour pouvoir investir dans le logement social, il est important de se concentrer uniquement sur des logements qui ont été sous-loués par des organismes compétents. Nus ou meublés, ces biens immobiliers vont pouvoir devenir des logements sociaux.

Ce type d’investissement permet de payer moins d’impôt grâce à la défiscalisation qui y est associée. De type « one shot », elle est imputable entièrement la première année de la mise en location des biens immobiliers. Lors de cette année, les impôts seront donc très faibles ou inexistants grâce à cet avantage de la loi Girardin qui peut être expliquée par Ecofip.

Le volet industriel du dispositif Girardin

Le volet industriel du dispositif Girardin

Crédit photo : plafonnement.com

Cet aspect vise à soutenir les entreprises situées en Outre-Mer notamment pour les coûts d’exploitation et le transport. Le dispositif Girardin a donc comme objectif de consolider les entreprises grâce à une aide d’investisseurs extérieurs. De cette façon, le tissu économique est largement renforcé avec des industries capables d’évoluer.

En achetant un capital auprès d’une SNC, Ecofip pourra monter un dossier pour pouvoir profiter des atouts de la loi Girardin. Cette société utilise les fonds à disposition pour acheter du matériel qui va servir aux entreprises aidées. En contrepartie, l’investisseur aura droit à une défiscalisation du même ordre que pour le volet social.

De type « one shot », il représentera une aide importante pour pouvoir baisser ses impôts. Le montant est légèrement plus important que l’investissement lui-même afin d’encourager les personnes aisées à s’intéresser à un investissement en outre-mer.

La loi Girardin est donc avantageuse pour pouvoir bénéficier d’une réduction d’impôt. L’investissement est particulièrement intéressant puisqu’il sera utile aux départements d’outre-mer. Un expert comme Ecofip sera en mesure d’accompagner les personnes intéressées. Selon leurs objectifs, il pourra diriger vers le volet social ou industriel et monter un dossier recevable.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Loading Facebook Comments ...