Les marchés de l’automobile connaissent surtout des bas que des hauts!

Une augmentation de 0,2% à 0,55% pour la France est annoncée par le FMI le long de cette année 2012. Ce ne sera pas le cas pour le PIB de l’hexagone qui n’excèdera pas 1% l’année prochaine. Un recul n’est pas prévu mais l’économie mettra du temps à se stabiliser.

Les marchés de l’automobile connaissent surtout des bas que des hauts!

Les cours de la bourse à New York se terminent avec une montée s’étant appuyés sur les indicateurs allemands hier.

Le Dow Jones est monté à 1,50% à 13.115,54 points, le S&P 500 a gagné 1,55% à 1.390,78 points et le Nasdaq également réalise 1,82% à 3.042,82 points.

Le CAC 40 de Paris finit avec 2,72% à 3.292,51 points, un surplus faisant suite à celle d’hier de 0,51%. Les informations découlant des Etats Unis additionnées des données ibériques concernant les prêts à courte durée seraient à l’origine de ce triomphe.

Les marchés de l’automobile connaissent surtout des bas que des hauts!

Les cours des marchés européens ont également profité de ces informations en finissant sur une montée. Le Footsie anglais gagne 1,78%, le Dax germain était à 2,65%. L’indice de secteur dans les banques de l’Europe a pris 4,13%.

Les résultats sur les marchés de l’automobile sont décevants avec un pourcentage de vente de nouvelles voitures inférieur à 7% en Mars. On n’a jamais rien vu de tel durant les quatorze années précédentes. Le Portugal, l’Espagne, la Grèce, l’Italie et la France sont ceux qui vont accuser le coup.

Mais l’Angleterre et l’Allemagne connaissent plutôt une augmentation sur l’année 2011.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !