L’Europe ressemble à une cours de classe avec différents acteurs

On s’est finalement trouvé à la constitution naturelle d’un agencement semblable à ce qui se produit dans une cours de classe où une Europe est malmenée par la crise. Dans un premier plan, on s’efforce de trouver qui serait le pédagogue sur lequel on pourra compter si des difficultés apparaissent, qui serviront de mauvais élèves au coin de la classe, continuellement dans les derniers rangs et qui feront offices de bons élèves, dignité et convoités par les autres participants.

L’Europe ressemble à une cours de classe avec différents acteurs

Maintenant, on cherche sans cesse  l’éducateur décisif, serai-ce l’Administration Européenne ou la Gestion budgétaire? Qui sait…

Angela Merkel recommande la formation d’un Management bancaire, une sorte de police de l’Economie pour succéder un commandement lui glissant plus ou moins entre les doigts à partir de la présidence François Hollande.

Les mauvais élèves et les bons élèves

Quant aux mauvais élèves, ce sont les grecs, les espagnoles, les italiens et même les portugais sur certains points. Mais au sujet du Portugal, il possède tout de même une bonne nouvelle à son actif, nécessaire de temps en temps, qui se rapporte à sa réussite aux épreuves de programme d’appui d’une somme de 78 milliards d’euros. Il va bientôt encaisser une autre somme d’une valeur de 4,1 milliards.

L’Europe ressemble à une cours de classe avec différents acteurs

Il lui est permis dans ce cas de faire un emprunt plus élevé donc 11% du PIB, sans cependant omettre le fait qu’il représente le second pays à risque de la zone euro.
En ce qui concerne les bons élèves, tenant le rang le plus élevé de la classe, il est évident qu’il s’agit de l’Allemagne, as de la rigoureuse obéissance de son côté et de celui de ses associés de l’Europe.

Actualités sur les cours

Voilà qui nous dirige tout droit aux livrets d’observations journalières. Le CAC 40 a finit sur une petite montée de 0,14% (4,02 points) à 2954,49 points à Paris, le Dax allemand a perdu 1,19, Madrid a acquis 2,71%. Londres n’ayant pas fait sujet de cotation en raison du jubilé.

L’Europe ressemble à une cours de classe avec différents acteurs
Le Dow Jones a cédé 0,14% et 17,11 points à 12.101,46, le Standard & Poor’s 5 a gagné 0,01%, 0,13 à 1.278,18 points et 0,46%, 12,53 points à 2.760,01 pour le Nasdaq également.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !