Jumelage du Maroc et France par la Loi organique des Finances

Le Ministère de l’Économie et des Finances ainsi que l’Agence française d’expertise technique internationale, Expertise France ont procédé à Rabat, le lundi 9 juillet dernier, au lancement du jumelage institutionnel «renforcement des capacités dans le cadre de la mise en œuvre de la loi organique n°130-13 relative à la loi de Finances (LOF) ».

Intérêts des citoyens et de la politique publique

LOF

Selon Mohamaid Boussaid, ministre de l’Économie et des Finances du Royaume du Maroc, le citoyen doit être le cœur de tout projet de la LOF. Cette dernière doit être en faveur et au bénéfice des citoyens par rapport à leurs besoins quotidiens. Les citoyens doivent être informés de ce que contient la LOF, de sa portée et ses conséquences pour eux-mêmes et pour le développement du pays sur le plan économique et sur le plan social.
Quant à Patrick Delage, un Haut Fonctionnaire français, le jumelage a pour objectif de déployer des formations à la nouvelle gestion publique marocaine dans le cadre d’une nouvelle loi relative aux finances publiques. Cette loi est non seulement une loi technique, mais aussi une loi pour déployer en particulier l’axe performance de la politique publique de façon à ce qu’il y ait de meilleures gestions de politiques publiques au Maroc, conduites par les différents ministères.
La conduite de ce jumelage tente ainsi d’améliorer la visibilité des programmes budgétaires des politiques publiques, mais aussi à aider les gestionnaires administrations marocaines dans la mise en œuvre effective des dispositions de la LOF et enfin à ancrer des principes de bonne gouvernance et de responsabilité chez les gestionnaires publiques.

Coopération du Maroc et de la France

Coopération Maroc-France

 

D’une durée de 24 mois, soit de 2018 à 2020, ce jumelage rassemble la Direction du Budget du ministère de l’Économie et des Finances avec l’Expertise France. Le projet est financé par l’Union européenne d’une valeur de 1,2 million d’euros sous la gérance du Direction de Trésor et des Finances extérieures.
La réunion de ce projet a été présidée par le ministre de l’Économie et des Finances, Mohamed Boussaid. Parmi les personnes présentes à cette réunion, on peut citer Claudia Wiedey, ambassadeur et chef de la délégation union européenne au Maroc, Jean-François Girault, ambassadeur de France au Maroc, et Alisa Rozanova, représentante d’Expertise France.

Objectifs et Principes du jumelage

objectifs du jumelage

L’objectif principal de ce projet de jumelage consiste à appuyer la conduite et le déploiement de la formation sur les différentes thématiques de la LOF au profit de 1 500 formateurs et gestionnaires issus de l’administration marocaine. De plus, par rapport aux cadres dans les administrations marocaines, il est important de leur transmettre du savoir-faire, la durabilité de ses acquis et le respect des spécificités de la LOF.
Entre autres, la LOF impose trois principes : la performance, la transparence et la reddition des comptes. Ces principes auront un grand impact pour les citoyens marocains, car ce sera un moyen de répondre à leurs besoins et de créer une ambition pour transformer l’administration marocaine, ainsi que de renforcer la culture du résultat.
Face à ce projet, Expertise France mobilisera plus d’une trentaine de fonctionnaires venant des ministères économique et financier français et des ministères des opérateurs sectoriels. Il y aura aussi des experts dans               le domaine des Finances publiques, qui appuieront le transfert de connaissance et de savoir-faire.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Loading Facebook Comments ...