Amoncellement de la redevance grecque

Les effets des décisions économiques des États-Unis et de l’Europe se sont obligatoirement fait ressentir sur la Chine. Effectivement, le commerce de cette dernière se trouve au plus bas, en accusant une perte de 24 milliards d’euros durant ces dix dernières années. Sans en faire un grand cas, les chinois se paradent en poussant la consommation des produits d’origine locale.

Amoncellement de la redevance grecque

La Grèce émerge de la vague qui a failli l’engloutir. Son activité économique se trouve ralenti mais elle parviendra tout de même vendredi à obtenir l’annihilation de ses dettes de 100 milliards d’euros de la part de ses bailleurs privés.

Le FMI œuvre déjà de façon à présenter un nouvel emprunt à la Grèce. Le coût de ce crédit se situerait à environ 28 milliards d’euros.

Amoncellement de la redevance grecque

Le CAC 40 a rebondi à Paris. Suite à un abaissement des cours au milieu de la semaine, les nouvelles en provenance d’Athènes ont permis de finir la semaine avec une pointe d’optimisme puisqu’il a acquis 0.26% à 3.487,48 points.

Encore à Paris, Airbus continue à mettre Boeing sur la touche en réalisant un carnet de commande destiné à 91 engins durant ce mois.

Le Dow Jones et le Nasdaq ont respectivement gagné 0.10% et 0.18% à New York. Les informations découlant de l’emploi ont propulsé les marchés. 22700 emplois ont vu le jour au mois de Février, un nombre surpassant de loin les préventions des experts.


Cet article vous a plu ? Partagez-le !