Connaître les professions dans l’immobilier

Après avoir obtenu le bac, certains étudiants se lancent dans le domaine de l’immobilier. On se demande bien ce qui il y a de si intéressant dans cette filière.

On dit que les débouchés sont nombreux. Est-ce vrai ? Quelles sont les compétences requises pour pouvoir intégrer le monde de l’immobilier ? Découvrez tous les secrets des professions en immobilier dans cet article.

Les notions requises pour les professionnels en immobilier

Connaître les professions dans l’immobilier

Comme tout emploi, un domaine d’activité nécessite des compétences spécifiques par rapport à un autre. Pour le cas de l’immobilier, il est nécessaire de bien connaître au moins les minimums de bases de connaissances pour pouvoir pratiquer sans difficulté le monde professionnel.

Pour cela, un salarié ou un employeur en immobilier doit avoir un savoir-faire en relation client. En d’autres termes, cela implique un savoir par rapport à une approche client. Le savoir-faire consiste à connaître les demandes et/ou les besoins du client afin de mieux traiter son cas. À noter que les profils de commerciaux sont les plus recherchés dans ce domaine, car ils sont des ressources importantes pour les entreprises qui souhaitent gagner beaucoup d’argent.

Par ailleurs, même si le salarié est doté de compétences impeccables en termes de négociation, alors que ses connaissances en matière juridique et technique ne sont pas assez satisfaisantes, son profil risque de ne pas intéresser le recruteur. Pour entrer dans le monde des affaires de l’immobilier, l’étudiant doit considérer au maximum les matières techniques et juridiques des cours universitaires.

Tels sont généralement les bases pour pouvoir intégrer le monde professionnel de l’immobilier. Il est aussi important de savoir que tout agent souhaitant travailler dans ce secteur doit avoir au moins un bac+2 ayant ainsi une compétence polyvalente.

Les postes de commerciaux en immobilier

commerciaux en immobilier

Comme dans un pays à un autre, on peut constater la prolifération des constructions de bâtiments dans les zones urbaines et publiques. Une fois terminé, le constructeur a besoin d’un agent, qui sera chargé de vendre l’immeuble en question, que ce soit pour un usage commercial ou en tant d’habitation. Voici quelques postes qui pourraient vous intéresser :

Le Prospecteur immobilier est la personne intermédiaire entre l’entreprise constructrice d’immeuble et le client potentiel. Son rôle est d’exposer et de négocier auprès des clients l’immeuble en question. Il applique la stratégie « push » en marketing, c’est-à-dire une manière de faire connaître le bâtiment à vendre aux clients.

De ce fait, le prospecteur immobilier doit définir sa méthode de travail en fonction du contexte de l’entreprise. Par exemple, l’envoi d’un courriel contenant les détails de l’immeuble ou la participation à un salon d’exposition en matière d’habitat. En résumé, c’est une personne capable de capter la première attention du client pour le convaincre d’acheter les biens de l’entreprise. En général, un prospecteur immobilier touche 2 500 à 3 000 euros par mois.

L’Administrateur de biens se charge de manager le patrimoine de ses clients. Premièrement, il sera à la charge de gérer la partie immobilière des biens de ses clients, dont il utilise le nom pour payer les factures ou les impôts fonciers de l’immeuble en question.

Deuxièmement, il intervient dans les litiges de l’utilisateur liés à l’immeuble. Il doit régler cela à l’amiable. Par contre si le client persiste à vouloir porter l’affaire en justice, l’administrateur de biens ne sera en aucun cas le porte-parole de l’entreprise constructrice auprès du Tribunal. Et dernièrement, l’administrateur de biens veille à la disponibilité des parcs immobiliers et des immeubles dont il a la charge. Il cherche ses clients et effectue avec eux l’ensemble du suivi durant le contrat.

Le promoteur immobilier est celui qui réalise les programmes immobiliers du début jusqu’à la fin. Son travail consiste à rechercher et acheter des terrains, mais aussi à créer des plans avec les architectes. Une fois cela terminer, il joue enfin le rôle de technico-commercial afin de louer ou de vendre les parcelles d’immeubles construits.

Au cours de la construction, il sert de lien entre l’entreprise constructrice et les administrations et les collectivités locales. D’ailleurs, avant ou au cours de la construction dudit immeuble, il recherche aussi les financements utiles à ce projet. Pour être à la hauteur de ce poste, une grande rigueur et certaines capacités techniques sont les compétences requises.

Les postes juridiques et techniques en immobilier

juridiques et techniques en immobilier

Le juriste immobilier réalise le rôle en conseiller juridique d’un particulier ou d’un professionnel. Il a pour mission de gérer les avantages de son client à partir des réglementations et de la législation. En effet, il exécute non seulement un suivi des paperasses des biens immobiliers, mais rédige aussi les actes juridiques nécessaires pour le travail.

Pour parvenir à ce poste, un étudiant doit suivre les trois premières années universitaires en Droit, puis deux années en droit immobilier. Le juriste immobilier a aussi intérêt à connaître toutes les mises à jour de législation sur son territoire.

L’architecte a pour mission de réaliser les plans de construction d’un immeuble en suivant les normes urbanistiques et techniques selon les besoins du maître d’ouvrage. Il doit faire un suivi impératif du chantier afin de respecter au mieux le délai, la qualité et le coût. Par rapport aux ressources humaines pour les travaux, il peut recruter son équipe ou même sous-traiter une partie du travail.

Après avoir obtenu un bac S, l’étudiant doit suivre les formations spécialisées en architecture comme à Strasbourg, Paris, Toulouse, Bordeaux… Pour être admis dans ces grandes écoles, chaque étudiant doit participer à un concours.
Le chef de chantier peut être considéré comme le bras droit de l’architecte. Il fait aussi le suivi du déroulement des travaux. Véritable chef d’orchestre, il se charge de motiver l’équipe, faire les suivis administratifs (bon de commande, factures…) et coordonner l’ensemble du travail. Pour ce faire, il doit avoir des compétences informatiques, ainsi qu’une expérience en gestion de projets.

Après avoir obtenu un diplôme de bac+3, un étudiant peut ainsi obtenir un poste de chef de chantier. Mais avant de se lancer, il est d’abord très important de chercher des stages dans le but d’acquérir un maximum d’expériences.

Pour conclure, il existe une multitude de postes en immobilier. Les étudiants en BTP, en urbanisme et aménagement sont les plus ciblés. Si ce domaine vous intéresse, pensez d’abord à avoir un bac S. Vous devrez ensuite poursuivre des études universitaires dans les écoles d’ingénieurs en architecture.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Loading Facebook Comments ...