Comprendre les étapes du recouvrement pour agir de façon intelligente

Pour mettre fin aux impayés, le recouvrement de créances va s’articuler en deux phases. La première consiste à organiser le recouvrement à l’amiable, ce qui signifie que l’entreprise va négocier afin de récupérer les sommes qui lui sont dues. Lorsque celui-ci ne donne aucun résultat, le recouvrement judiciaire va prendre le relais afin qu’un tribunal oblige le créancier à payer sa dette.

Le recouvrement amiable via les relances

Pour parvenir à récupérer rapidement les sommes dues, le recouvrement de créances amiable passe par un travail de relance. Le cabinet qui va s’en charger va appeler à de multiples reprises le client concerné.

Des courriers lui indiquant qu’un impayé a été constaté va lui permettre de régulariser sa situation au plus vite. Cette méthode permet également de comprendre pourquoi la personne se retrouve en situation d’impayé et éviter que la situation ne se reproduise à l’avenir.

recouvrement de créances

L’absence de paiement suite à un litige avec l’entreprise concernée peut trouver une solution rapidement. Le cabinet qui se charge du recouvrement de dettes clients va pouvoir faire remonter l’information. Il peut aussi inviter les clients à prendre contact avec le service commercial par téléphone ou courrier pour une étude de la situation.

Les difficultés financières sont immédiatement identifiées lors du recouvrement amiable et une solution peut être trouvée ensemble. La mise en place d’un échéancier en fonction des moyens du client peut être consenti afin d’épurer la dette grâce à un arrangement qui va convenir aux deux parties.

Le recouvrement judiciaire pour clore le dossier

Face à un mauvais payeur qui n’honore pas sa dette et pour lequel les relances amiables n’ont pas fonctionné, le recouvrement de créances par la voie judicaire devient inévitable. Le but est de condamner ce client à régler les sommes dues.

L’entreprise va donc saisir le tribunal compétent en fonction du type de dette. Si elle est commerciale, le tribunal de commerce pourra s’en charger sinon le tribunal d’instance et de grande instance prendront le relais.

expert en recouvrement de créances

Ce tribunal va pouvoir établir une injonction de payer qui permet de faire savoir au client qu’une nouvelle étape a été franchie dans le recouvrement. Il est donc contraint de payer dans les meilleurs délais afin de stopper cette procédure judiciaire. Rapide à obtenir, l’entreprise peut ainsi espérer récupérer facilement les sommes dues. Le tribunal dispose d’autres moyens pour disposer des sommes dues dans les meilleurs délais.

L’huissier de justice est présent pour faire exécuter une condamnation. Si aucune réponse n’est apportée aux commandements du tribunal, il possède donc l’autorité pour procéder à une saisie sur salaire ou une saisie des biens du client. Ils seront alors vendus pour récupérer les sommes qui restent à rembourser.

Le recouvrement judiciaire est un moyen d’obtenir gain de cause et de récupérer son argent mais la démarche peut être longue et coûteuse en fonction de la réaction de la personne en situation d’impayé. La négociation est donc souvent préférée pour clore les dossiers lorsque c’est encore possible.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Loading Facebook Comments ...