Les résidences de services, un marché très promoteur

Aujourd’hui qui ne sait pas qu’investir dans l’immobilier est l’une des meilleures manières de se créer des compléments de revenus immédiats ou futurs.

Les résidences de services, un marché très promoteur

Les résidences de services, un secteur qui intéresse dorénavant plus d’investisseurs, car le marché dévoile un gros potentiel. En effet, de nombreuses opportunités s’offrent en raison du vieillissement de la population.

Le concept des résidences de services

Les résidences de services se présentent sous plusieurs formes : résidences seniors, résidences étudiantes, résidences d’affaires ou même de tourisme.

Les résidences de services, un marché très promoteur

Plus souvent, les résidences de services sont des appartements déjà meublés, néanmoins qui fournissent notamment certains services additionnels comprenant les petits-déjeuners, la blanchisserie et bien d’autres encore.

Les besoins en résidences de services

Ephad et résidences seniors :

La quantité de personnes âgées va augmenter de manière exponentielle d’ici quelques années. On envisage plus de 400 000 centenaires pour 2060. Les besoins d’hébergement associés à la dépendance ou la proposition de structures EHPAD sont d’ores et déjà grandement en deçà des demandes. Il ne faut pas douter également l’augmentation des besoins en matière d’hébergement, en régulière hausse, en résidences seniors du côté des personnes âgées.

Résidence Tourisme et Affaires:

L’hexagone est la nation la plus visitée sur l’ensemble du globe. L’absence d’infrastructures pour recevoir ces vacanciers est simple et cruelle. Au sein d’un marché assaini, les tarifs sont maintenant attirants, les exploitants en simultané professionnels et crédibles, ce qui ouvre une fenêtre d’opportunité favorable au placement dans le domaine du tourisme.

Les résidences de services, un marché très promoteur

Les débouchés de la résidence étudiante connaissent depuis moins de temps une situation de rattrapage. Longtemps à la bourre sur les Anglo–Saxons, la population française adhère de plus en plus à ce mode d’hébergement mixte, « prêt à survivre », qui s’adresse tantôt à un objectif affaires, tantôt aux vacanciers urbains.

Résidence Etudiante :

Ces formules aux prix plus disponibles que l’hôtellerie classique déniche un dernier écho à un public exhibant une hypersensibilité qualité/tarif. L’hébergement des étudiants n’est pas, également, épargné par l’absence de logements. La clientèle affiche d’un côté une solvabilité mesurée qui impose de se placer sur des niveaux de loyers prudents et d’un autre côté, une incontestable exigence à propos de qualité d’emplacement.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !