La levée des sanctions économiques iraniennes permettra de nouveaux échanges

Annoncée le 16 janvier dernier, la levée des sanctions économiques contre l’Iran est une grande nouvelle autant pour le pays en question, mais aussi pour les différents investisseurs étrangers qui compte y trouver de nouveaux marchés concernant les métaux précieux, mais aussi concernant les ressources exploitables.

Une nouvelle porte qui s’ouvre

Cette levée de sanction est une grande nouvelle autant pour la presse, mais aussi pour les investisseurs. Cette levée pourrait bien entrainer un développement économique du pays grâce aux différentes ressources que celui-ci possède en son sein.

iran_6

Pour 80 millions d’habitants, c’est une nouvelle porte qui s’ouvre également étant donné que le pays a rencontré une décadence économique assez importante. Dans cette levée des sanctions, l’application se fait surtout sur les personnes non américaines, de ce fait, pour les personnes de nationalités américaines et les groupes américains, les changements ne sont pas perçus. Cependant, des avancées ont été constatées comme l’autorisation de l’importation de produits iraniens à l’étranger ou la possibilité de faire des affaires avec des entreprises locales.

Au niveau des ressources, la levée des sanctions pourra faciliter la négociation concernant les ressources locales. La plus remarquable est sans aucun doute l’or noir. C’est la ressource la plus recherchée, mais aussi la plus rentable. Grâce à cette levée, il sera prochainement possible d’accéder au pétrole afin que le pétrole iranien puisse se lancer dans le marché mondial.

l-accord-sur-le-nucleaire-iranien-sera-applique-des-le-20-janvier

Face à cette ouverture, il semblerait que les entreprises européennes sont plus libres par rapport aux entreprises américaines puisque celles-ci ne sont pas limitées par des engagements. Il est à noter que le pétrole n’est pas la seule ressource de l’Iran, le pays dispose également de métaux rares et précieux comme l’or, le cuivre, le molybdène, mais aussi de l’uranium. Ces métaux rares et précieux seront les vecteurs de l’économie iranienne grâce à cette levée des sanctions.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Loading Facebook Comments ...