4 pièges à éviter lorsque vous souscrivez à un prêt personnel

Pour assouplir son budget, obtenir un prêt d’argent rapide à court terme est une bonne idée puisqu’il va permettre de bénéficier de plus de liberté. Cette proposition est offerte par des organismes spécialisés mais avant de procéder à sa souscription, il est essentiel de se renseigner sur les points à vérifier. Le prêt personnel représente un engagement important donc il est essentiel de se méfier de certains pièges.

Connaître le taux effectif global

Pour chaque crédit, ce TEG est décidé par l’organisme financier et il va conditionner le coût total de cet emprunt. Si les mensualités sont faibles, il faudra penser à vérifier automatiquement ce TEG car il risque d’être particulièrement élevé. Il en est de même pour les crédits sur une longue période donc avant de souscrire cet élément doit impérativement être pris en compte. Un TEG important va faire grimper le coût du prêt personnel et ne pas être avantageux.

La forme du taux d’intérêt

Financer les frais annexes d'un credit immobilier

Si le but est d’assainir ses finances personnelles, l’emprunteur devra se renseigner sur la forme du taux d’intérêt. S’il est fixe, cela lui permet de calculer à l’avance le coût de son crédit et de pouvoir anticiper ce fait. S’il est variable, il est par contre beaucoup plus difficile de savoir quelles seront les conséquences sur l’équilibre financier au cours de la vie du crédit. Il est donc indispensable de tout savoir sur les modalités de l’emprunt afin de savoir exactement quel produit est contracté.

Éviter les crédits renouvelables

Ce type de prêt personnel est très attractif puisqu’il est accessible à partir de petites mensualités. L’emprunteur va donc penser qu’il s’agit de la formule la plus avantageuse. Le risque est de réutiliser la somme reconstituée au fur et à mesure. Le coût de cet emprunt va alors devenir exorbitant compte tenu du taux d’intérêt appliqué.

Il va aussi empêcher d’assainir ses finances puisqu’il devra être conservé pendant de trop longues années. Parmi les 5 habitudes pour bien gérer ses finances, ce point est abordé car seul un prêt sur une courte période possède un réel intérêt.

Bien choisir son assurance

Négocier les conditions d'un contrat d'assurance de pret

Au moment de la souscription d’un emprunt, l’organisme financier démarché va proposer sa propre assurance. Pourtant, la loi Lagarde autorise à comparer les propositions et à choisir celle qui est la plus intéressante. Il ne faut donc pas opter automatiquement pour celle qui est attachée au contrat de prêt.

Le choix d’une nouvelle assurance extérieure ne signifie pas un refus de la part de l’organisme. Il faudra simplement veiller à transmettre ces informations pour obtenir un accord. L’essentiel est d’être protégé contre les aléas de la vie qui pourraient empêcher d’honorer ses mensualités.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Loading Facebook Comments ...