L’Europe a-t-il besoin d’un nouveau traité?

Devrons-nous faire appel à un plan Marshall nouvelle version pour aider l’Europe à assurer son développement ?

C’est un sujet qui mérite amplement d’être posé. Effectivement, un projet d’envergure alimente les conversations afin de booster ces économies affaiblis de l’Europe.

Au programme de cet été, pour la destination de 200 milliards d’euros venant de source différente dont principalement publique et privée, se trouve un plan d’extension aussi bien pour les infrastructures que pour les technologies.

Nouvelle version de New Deal adaptée à la téléphonie?

Le grand Nokia a perdu sa place après avoir dominé pendant 14 ans, il fait place à Samsung qui non seulement en le remplace mais en plus il semble aussi évincer Apple. Il a raté le point de départ pour l’extension de smartphone, Et pour rattraper ce délai, Nokia se doit l’obligation de s’associer avec Windows. Samsung profite bien du résultat plus que satisfaisant des défis relevés sur la technologie mais aussi de part le plan d’accroissement qui la met la seule meneuse de ses capitaux et avec ses alternatives.09

Wall Street ne pourra pas se reposer en toute quiétude

Une fois que la semaine remplie d’espoir est passée, Wall Street revient à son rythme d’enfer qui consiste à suivre le chemin de la montée et le maintenir sans des hauts et des bas qui se succèdent.

07

 

L’annonce des indicateurs décisifs sont attendus avec impatience ainsi que l’aboutissement des résultats des importantes sociétés et les données sur l’emploi.

Les résultats des premiers qui surpassaient les buts fixés seront-ils les mêmes que ceux réalisés par les derniers. En parlant des seconds, ils font l’objet de plus de surveillance par rapport aux informations sur le domaine et le chiffre d’emplois qui s’est formé n’était pas à la hauteur des attentes.

08

Apple bientôt en bourse, sera-t-il bon dans le domaine?

Apple qui se démarque en acquérant à son compte le High Tech et qui envisage de faire son entrée en bourse aurait dû éviter les subterfuges en matière de fiscalité.

Mais c’est justement le cas qui se présente dans le fond de filiales que l’on retrouve dans les paradis fiscaux faisant office d’échappatoire pour éviter certains impôts. Ces informations risquent-ils de faire des vagues ? Qui sait la suite…

 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !