Forex : qu’est-ce que le slippage ?

Avec eToro, investissez plus facilement que jamais sur des actions (Google, Apple, Facebook, Amazon...), des matières premières (pétrole, or, argent...), les cryptomonnaies et les devises (EUR, USD, YEN...) 💱💸

👉 En savoir plus sur la plateforme de trading social eToro 👈

Le trading sur Forex fait appel à des mots de vocabulaire variés, qui peuvent paniquer les néophytes : spread, bid, breakout, appel de marge, retracement, roll-over, etc. Vous vous lancez dans le trading ? Vous devez impérativement vous imprégner du jargon technique propre à cet univers. Lors de vos opérations, vous serez peut-être confronté au slippage. Voici tout ce qu’il vous faut savoir autour de ce concept.

La définition du slippage

Le slippage désigne l’exécution d’un ordre de vente ou d’achat à un prix différent de la valeur demandée. Il représente donc le décalage qui peut exister entre le moment de passer un ordre et celui de son exécution. Les nombreux forums de trading sur le Forex regorgent de questions et de commentaires autour du slippage, vécu comme néfaste par les traders particuliers. Or, si le slippage est une contrainte, il peut s’avérer positif.

Tout d’abord, revenons sur les causes du slippage. Le marché des devises fait intervenir des acheteurs et des vendeurs. Pour un prix fixé, le broker doit trouver l’égale contrepartie du côté de la vente ou de l’achat. Si cette contrepartie n’existe pas, un déséquilibre intervient et pousse le broker à proposer une exécution à une valeur plus faible ou plus élevée que celle sur laquelle vous vous êtes positionné.

Par exemple, il peut arriver que vous passiez un ordre d’achat de 1.2300 sur le cours Euro Dollar et que celui-ci s’exécute finalement à hauteur de 1.2305. Vous encaissez alors un slippage négatif.

L’impact du slippage sur le trading

slippage sur le trading forex

Tout investisseur doit connaître et comprendre le risque de slippage, car il peut influencer les performances. Les conséquences sur le trading sont diverses. Vous pouvez subir une augmentation ou une diminution des pips. Si, au moment où vous passez votre ordre d’achat, celui-ci connaît une hausse de 15 pips en passant de 1.1860 à 1.1845, vous êtes gagnant. Le slippage est donc positif. Au contraire, si le prix est moins élevé, vous connaissez un slippage négatif.

Le slippage est donc risqué, car il est lié à des pertes potentielles. Mais il peut se montrer bénéfique si vous obtenez des pips supplémentaires. Le risque étant tout de même présent, les traders tendent à le réduire ou à l’éviter.

Si l’investisseur le désire, il est en capacité de limiter le risque de slippage en identifiant un écart maximum. Si cet écart est dépassé, l’ordre n’est pas exécuté. C’est ce qu’on appelle la pratique du slippage maximal toléré. Elle est proposée par certaines plateformes de trading.

Les indicateurs à suivre pour limiter le slippage

Plusieurs indices peuvent être suivis quotidiennement afin de réduire le risque de slippage. La volatilité est le premier indicateur à surveiller. Plus la volatilité d’un marché financier est élevée, plus le risque d’être confronté au slippage augmente. Par ailleurs, en cas de réouverture d’un marché, il est courant de constater l’apparition d’un gap.

Si l’ordre figure dans cette zone, il a des chances d’être exécuté à une valeur différente. Enfin, les périodes de publications économiques importantes, reflets de la conjoncture, sont des phases impactant fortement le marché et liées à un risque élevé de slippage.

Maintenant que vous savez tout sur le slippage, nous vous invitons donc à consulter les calendriers d’annonces économiques à venir. Nous vous conseillons également de réduire le risque en sélectionnant un bon broker Forex.

Lire notre avis sur eToro

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.