Métaux précieux : l’argent pourrait-il briller à nouveau ?

Trader en toute simplicité avec eToro

💸 Avec eToro, investissez plus facilement que jamais sur des actions
(Google, Apple, Facebook, Amazon...), des matières premières (pétrole, or, argent...),
les cryptomonnaies et des devises (EUR, USD, YEN...) 💱

👉 Lire notre avis sur eToro 👈

La règle GRATUIT 2X

🔥 Comment n'importe qui en France qui peut obtenir 6 350 € d'actions GRATUITEMENT
🔥 Gagner des retours sur investissement de 716% SANS mettre en danger son patrimoine
🔥 La stratégie SIMPLE qui permet aux ultra-riches de gagner des fortunes lors des crises

👉 Je veux en savoir plus 👈

Le ratio or/argent est une mesure de la façon dont l’argent, bon marché, est comparé à l’or. Au cours de l’année écoulée, ce rapport a été élevé. En effet, le prix de l’argent a été très bas. Même si ce ratio a diminué au cours des dernières semaines, il pourrait encore augmenter considérablement. Selon les prévisions, l’once d’argent pourrait passer de 17,10 $ à environ 26,50 $ l’once d’ici la fin de l’année, avant de chuter à 21,40 $ d’ici la fin du premier trimestre 2021. La performance de l’argent cette année a été pour le moins décevante, jusqu’à la mi-mai. Il s’est comporté plus comme un métal industriel qu’un métal précieux.

2020 : année noire pour l’argent

année de l’argent

L’or a augmenté de plus de 13 % cette année et l’argent a chuté de 4 %. En conséquence, le rapport or/argent a atteint des niveaux jamais vus auparavant.

On pourrait en déduire que soit l’argent est très bon marché, soit il y a eu un changement séculaire dans la relation de l’argent à l’or. Récemment, cependant, il a commencé à récupérer par rapport au métal jaune. Il se peut que la corrélation habituelle reprenne.

Possible reprise prochaine ?

Certaines variables indépendantes de la tendance de l’or peuvent être des facteurs déterminants pour déterminer celle des prix de l’argent. Le métal gris enregistre une forte croissance de l’activité manufacturière. En effet, contrairement à l’or, plus de 50 % de l’utilisation de l’argent concerne les applications industrielles. L’augmentation des stocks d’argent, qui indique une plus grande disponibilité du métal, est cependant négative pour les prix. Il y a aussi l’augmentation des dépenses d’investissement (capex) du secteur minier. Effectivement, plus les sociétés minières investissent, plus l’offre à l’avenir augmente potentiellement.

En termes de croissance, on peut penser que l’argent pourrait l’emporter sur l’or. Cependant, la demande industrielle et l’augmentation des stocks la pénalise. Malgré cela, le métal gris pourrait remonter à environ 26 $ l’once d’ici la fin de cette année. C’est soit une valeur proche d’un rallye de 55 % par rapport à 17 $ en mai dernier. Il ne suffit pas que le rapport or/argent revienne à des niveaux normaux. En fait, il peut encore être proche de l’écart type supérieur à la moyenne. Les prévisions pour l’or au quatrième trimestre de 2020 sont de 2100 $ l’once. Si ces dernières s’avèrent être exactes et que le rapport or/argent revient à la normale, le prix de l’argent dépasserait 30,00 $ l’once. Ce qui est encore peu probable.

L’offre pourrait s’élargir

L'offre pourrait s'élargir

L’offre sur l’argent est en baisse depuis quatre ans. Parmi les principaux moteurs, il y a la diminution de la capacité d’extraction de plusieurs sociétés leaders du secteur, la baisse de la production d’argent dans les mines de cuivre et l’interruption de l’activité par d’importantes mines d’argent. Pour l’instant, compte tenu de la pertinence de l’augmentation des investissements, l’offre pourrait pénaliser partiellement certains gains d’argent possibles.

Cependant, en évaluant la situation au niveau micro-économique, il est possible que l’offre extractive diminue cette année. En raison de Covid-19, l’exploitation minière a été temporairement suspendue dans les principaux pays producteurs d’argent, dont le Mexique, le Pérou, la Bolivie et la province de Québec au Canada. Par conséquent, même si l’augmentation de l’offre est comme un obstacle potentiel, il existe toujours un risque à la hausse pour les prix en cas d’interruptions liées à Covid-19.

Augmentation des stocks d’argent en bourse

Augmentation des stocks d'argent en bourse

Les données pour observer les stocks mondiaux d’argent sont très vagues. Pour commenter cet autre indicateur de l’offre, il faut observer les stocks présents sur les bourses à terme. Ces dernières ont en effet augmenté régulièrement ces dernières années. Bien que ce mouvement compense difficilement la baisse de l’offre minière ces dernières années, il permet néanmoins d’expliquer les prix relativement bas de l’argent.

Il est nécessaire de faire la distinction entre les stocks autorisés et les stocks enregistrés. Les premiers indiquent que le métal répond aux exigences du marché boursier, mais n’a pas été donné en garantie pour une transaction sur le marché à terme. Les derniers indiquent que le métal, en plus de satisfaire aux exigences susmentionnées, a été donné en garantie pour les transactions sur le marché à terme. Les stocks autorisés peuvent facilement être convertis en stocks enregistrés et c’est pour cette raison que le chiffre global est pris en compte. Cependant, la plupart des gains se sont produits sous la forme autorisée plutôt que sous la forme enregistrée. De toute façon, la principale source de stocks visibles a eu pour effet de freiner les cours de l’argent. Selon les prévisions, ce mouvement continuera de poser un obstacle aux prix.

En bref …

L’argent fait face à des obstacles en raison de la baisse de la demande industrielle et de l’augmentation possible de l’offre. Mais sa corrélation avec l’or devrait être d’un grand soutien. Bien que cette dernière ait été médiocre ces derniers mois, le lien semble montrer une reprise ces dernières semaines. L’offre extractive pourrait, en effet, rester réduite en raison des restrictions imposées par Covid-19. Donc, le risque pour le prix de l’argent pourrait être de hausser.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.