Le metal jaune poursuit son rebond sur fond d’inflation américaine

Le prix de l’or a légèrement augmenté dans des échanges agités mercredi. En effet, les investisseurs attendaient avec impatience les données sur l’inflation aux États-Unis. Cette dernièrre fut d’ailleurs relativement faibles alors que les investisseurs pariaient sur les actions de la Réserve fédérale.

Les données en quelques chiffres

prix de l’or

Les prix à la consommation américains n’ont pas augmenté en juillet. une forte baisse du coût de l’essence en est certainement la cause. Après une progression de 1,3 % en juin dernier, l’indice des prix à la consommation (IPC) quant à lui est resté inchangé en juillet. Voici donc ce qui en resulte :

  • L’or au comptant a augmenté de 0,2 % pour atteindre 1 797,29 $ l’once à 14 h 19 GMT. Néanmoins, il a subi un petit mou après avoir atteint son plus haut niveau depuis le 5 juillet.
  • Les contrats à terme sur l’or américain ont peu changé à 1 813,00 $.
  • L’or a également bénéficié de la baisse de plus de 1 % de l’indice du dollar. Cela a d’ailleurs intensifier l’engouement des acheteurs étrangers.
  • Le Trésor américain a également suivi la tendance baissière après la publication des données sur l’inflation.

Goldman Sachs, quant à elle, a réduit ses prévisions de prix de l’or à trois, six et douze mois à 1 850, 1 950 et 1 950 dollars l’once, contre 2 100, 2 300 et 2 500 dollars respectivement. La banque a déclaré que « structurellement, l’or devrait rester dans une fourchette étroite, les facteurs de croissance et de resserrement continuant à se compenser ».

Elle a également réduit ses prévisions concernant le prix de l’argent.

Autres données importants sur les autres métaux tributaires du cours del’or :

  • L’argent au comptant a augmenté de 0,9 % à 20,68 dollars l’once.
  • Le platine a gagné 0,4 % à 937,74 dollars.
  • Le palladium a progressé de 1,2 % à 2 240,85 dollars.

Comprendre le fonctionnement du prix de l’or

prix de l’or

London Bullion Market Association, London Gold Fix et Fixing sont des noms qu’il faut connaître pour déterminer un concept clé à savoir la fixation du prix de l’or. En effet, le métal jaune a un marché global centralisé. C’est la LBMA (London Bullion Market Association) à Londres qui définit le prix de l’or ou LBMA Gold Price, anciennement le London Gold Fix. Ce cours sert alors de référence mondiale.

Qu’est-ce que le fixing ?

On appelle aussi la fixation de ce prix le fixing. Le fixing est historiquement utilisé pour standardiser les contrats entre les différents acteurs du marché de l’or. Aujourd’hui, le taux qui en résulte sert de base informelle pour déterminer le prix spot, ce prix utilisé sur le marché pour la vente et l’achat de produits d’investissement comme les pièces ou les lingots d’or.

Le prix de l’or LBMA est déterminé en dollar américain deux fois par jour ouvrable à 10h30 et 15h00 (heure de Londres). C’est un ensemble d’institutions financières et du monde de l’or qui fixent le prix spot qui en découle. Il est rare qu’il diffère du prix de l’or LBMA, ce cours qui sert de référence mondiale.

Comment est fixé le prix de l’or ?   

Avant toute chose, vous devez savoir que le prix de l’or est le même à travers le monde. Cela même qu’il peut être exprimé en différentes devises. Le dollar est certainement la devise la plus couramment utilisée pour parler du prix de l’or.

Toutefois, il n’est pas rare de voir le prix du métal jaune exprimé dans d’autres devises telles que le Franc Suisse, l’Euro ou encore la Livre Sterling. Enfin, l’once troy est la quantité à laquelle se réfère le prix de l’or. Il correspond à 31.1 grammes.

Ainsi, le prix spot correspond au prix qui apparaît sur le marché. Mais on constate souvent que le prix d’un produit affiché chez un revendeur d’or n’est pas similaire au prix spot. Lorsqu’on fait le calcul du prix par once d’un produit, on se rend vite compte que celui-ci est plus élevé par rapport au prix spot du jour.

Pas de panique, c’est tout à fait normal puisque le prix d’achat d’un produit en or est composé en réalité de deux éléments, dont le prix du métal et la prime. Au prix d’achat du produit viendront donc s’ajouter ces deux éléments.

Les éléments prix en compte dans le prix d’un produit en or

En réalité, le prix d’achat d’un produit en or est composé de deux éléments :

Le prix du métal

Le prix de métal correspond à ce qu’on appelle le prix spot. Il s’agit donc du prix d’une once troy (31.1 g) sur le marché à ce moment précis.

La prime

La prime fait référence aux coûts de productions et de fonctionnement de l’or (production, stockage, rareté, etc.). Elle inclut également la marge du revendeur.

Sur certains sites, il est possible de connaître la composition de prix de chaque produit proposé à la vente. Ainsi, il vous sera plus facile de comprendre en toute transparence à quel montant correspond la prime à ce moment précis.

Tour d’horizon sur les taxes et impôts sur l’or

Si vous projetez de faire une acquisition d’or, vous devez avant tout comprendre le fonctionnement des taxes sur l’or. Contrairement à ce que certains acheteurs d’or peuvent le croire, la fiscalité de l’or n’est pas très complexe en fait. En effet, l’or est soumis à un ensemble de taxes tout au long de son cycle de vie, de son exploitation à sa production jusqu’à son exportation. Mais ce qui nous intéresse ici, c’est surtout celles qui entrent en jeu lors de l’acquisition et de la revente du produit.

Il faut savoir que les taxes appliquées sur l’or varient selon chaque pays. Par conséquent, les acheteurs devront s’informer sur les taxes en vigueur dans les ou le pays où ils veulent réaliser la transaction. Par ailleurs, dans certains pays comme la Suisse et l’Europe, l’or d’investissement est le plus souvent exempt de TVA. En revanche, d’autres pays appliquent encore la TVA sur l’or. Les taux varient alors en fonction du produit (lingotin, lingot ou pièce).  Ainsi, avant d’acheter de l’or, prenez le temps de vous renseigner sur les lois en vigueur dans les pays concernés.

Les pays sont nombreux à soumettre le métal à une forme d’imposition lors de la revente. Il s’agit de la taxe sur la plus-value. Il s’agit de la différence entre le prix d’achat et le prix de revente du produit. Le revendeur se trouvera donc dans l’obligation de reverser une partie de la plus-value de son produit.

Quel est le taux de la taxe sur la plus-value ?

Le taux de la taxe sur la plus-value diffère d’un pays à l’autre. Pour la France, elle est de 36,2%. Dès la troisième année de détention, vous profiterez d’un abattement de 5% par année de détention. Votre or sera totalement exempt de la taxe sur la plus-value après 22 ans de détention. Pour l’Italie, la taxe est de 12,5%, 28% pour les États-Unis et 18% pour le Royaume-Uni.             

Ainsi, avant d’acheter de l’or, prenez le temps de vous renseigner sur les lois en vigueur et les moyens pour réduire la pression fiscale dans les pays concernés.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.